Details de l'actualité

L’ASA-CI lance la formation sur la digitalisation des attestations d’assurance automobile à l’endroit des forces de l’ordre

16-09-2022

Nous y sommes.  Le projet de digitalisation des attestations d’assurance automobile, initié par l’Association des Sociétés d’Assurances de Côte d’Ivoire (ASA-CI) entre dans sa phase active et opérationnelle. Active, car les outils de travail de l’applicatif sont efficients et opérationnels, car l’ASA-CI va mettre en action toutes les parties prenantes au projet.

En effet, le lundi 05 septembre 2022 au siège de l’ASACI sis à Abidjan-Cocody Danga, une rencontre de haute portée avec les Forces de l’ordre de Côte d’Ivoire a eu pour but de lancer le programme de formations de ces derniers, acteurs incontournables et essentiels du projet de Digitalisation des attestations d’assurance automobile. L’Association a tenu à ce que les forces de l’ordre soient les primo-adhérents à son projet car, pions essentiels qu’ils sont dans leur dispositif.

En remerciant lors de cette cérémonie les parties prenantes qui ont permis l’avancée notable de ce processus, le Président de l’ASA-CI, Mamadou G. K. KONE a rappelé qu’en date du 21 juillet 2021, le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, Jacques ASSAHORE, présidait la cérémonie de signature entre l’ASA-CI et le consortium SIIN_BARNOUIN de la convention devant permettre de lancer les travaux de la digitalisation des attestations d’assurance automobile.

Cet important chantier qui selon le Président de l’ASA-CI s’inscrit dans la droite ligne des chantiers du gouvernement dans le cadre de la transformation numérique des services essentiels, est un projet très structurant pour le secteur des assurances, et vient ainsi sécuriser l’assurance automobile en luttant contre la non-assurance, en accélérant la cadence de règlement des sinistres et en réinstaurant la transparence dans l’ensemble l’écosystème.

A l’en croire, toutes les dispositions ont été prises pour lancer dès le 1er octobre de l’année en cours les nouvelles attestions digitales.

Les Forces de l’ordre ont adhéré au projet avec enthousiasme et détermination, car d’intérêt public à leurs yeux. C’est donc à juste titre que le Colonel KOUAKOU Koffi Serge, Commandant du Groupement de sécurisation routière qui représentait le Commandant Supérieur de la Gendarmerie, a salué l’ASA-CI d’avoir associé la Police et la Gendarmerie, deux piliers importants.

Le Colonel KOUAKOU K. S. a insisté sur le fait que l’ensemble des agents soit parfaitement instruit sur les outils de ce nouveau système qui s’insère dans un projet plus global, à savoir le système de transport intelligent porté par le Ministère des transports. Toutes ces initiatives, a-t-il indiqué, contribuent à montrer que le gouvernement a inscrit au cœur de son action, l’importance de la sécurité routière dans ses priorités notamment, à travers l’élaboration et l’implémentation de la stratégie routière 2021-2025.

Un avis qu’a partagé le Commissaire divisionnaire Abou BAKAYOKO qui lui, représentait le Directeur Général de la Police nationale. Il s’est réjoui de voir la Police prendre part à cette formation qui pour lui, vient à point nommé parce qu’elle va permettre déjà pour les agents de se familiariser avec le nouvel outil en ayant une valeur ajoutée dans le domaine des assurances mais aussi de mieux optimiser les choses dans le cadre des contrôles.

A l’endroit des bénéficiaires de la formation, il les a exhortés à être très attentifs pour être de bons ambassadeurs étant donné qu’ils deviennent au sortir des différentes sessions, les formateurs des formateurs, ces personnes indiquées à faire le relai de la formation auprès des tiers.

Pour les efforts considérables consentis par le Bureau Exécutif afin d’insuffler un souffle nouveau à l’ASA-CI, au rang desquels on peut citer, le séminaire sur l’accélération du règlement des recours inter-compagnies dont l’application des résolutions a permis de dégrossir de manière significative le volume des recours concernés, les états généraux de l’assurance santé qui ont abouti à d’importantes résolutions susceptibles d’assainir l’assurance maladie en Côte d’Ivoire, Jean-Baptiste KOUAME, Conseiller Technique du Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, a adressé ses chaleureuses félicitations à l’ASA-CI.

« Nous sommes tous conscients que notre système de gestion de l’assurance automobile et de prise en charge des victimes d’accident de la circulation a besoin d’être repensé dans certains aspects, du fait des insuffisances mises en évidences avec le développement de notre marché », a fait savoir M. KOUAME qui croit que ce projet de digitalisation vient apporter une solution à ces insuffisances et permettre de lutter efficacement contre les fausses attestations d’assurance. Il va également permettre un meilleur contrôle par les Forces de l’ordre, du respect de l’obligation d’assurance automobile.

Il a précisé que ce projet est bien en phase avec la Stratégie nationale de la sécurité routière et est aussi conforme à la vision du Directeur Général du Trésor et de la comptabilité Publique qui accorde une importance capitale à l’innovation et met un accent très particulier sur la modernisation des processus au sein du Trésor public, administration publique certifiée à la norme ISO 9001, version 2015, sous le regard du Ministre de l’Economie et des Finances.

Ce sont autant de raisons pour lesquelles le Directeur Général a accepté d’accompagner depuis le début, ce projet qui est de nature à changer la perception de l’assurance en Côte d’Ivoire et à en donner une nouvelle image.

C’est en substance avec ses mots que le Conseiller Technique du Directeur Général du Trésor a déclaré ouverte la cérémonie.

Il est à préciser que le programme de formations va s’étendre aux Forces de l’ordre de l’intérieur du pays, aux Courtiers ainsi qu’aux Assureurs.