Details de l'actualité

Clôture des états généraux de l'Assurance Santé

16-09-2022

L’Association des Sociétés d’Assurance de Côte d’Ivoire (ASA-CI) a réuni pendant 4 jours les acteurs du secteur lors des états généraux de l’assurance santé. La cérémonie de clôture qui a eu lieu ce 19 novembre 2021 a été l’occasion de faire une restitution des résolutions prises lors des ateliers et des plénières organisées.

Les compagnies d’assurance enregistrent un déficit structurel de l’ordre de 43 milliards de FCFA pour la branche santé sur les 11 dernières années et la plupart des parties prenantes éprouvent des difficultés à créer de la valeur pour leurs opérations et à bénéficier de l’énorme potentiel que représente le secteur malgré une croissance moyenne de 10% de la branche durant les 5 dernières années.

Ces états généraux avaient pour objectif d’analyser l’ensemble des difficultés qui freinent le développement de l’assurance santé notamment le système du tiers payant et les grandes lignes du dispositif opérationnel de la couverture maladie universelle associées aux assurances dites complémentaires.

Les états généraux ont également permis aux assureurs d’échanger de façon franche et constructive avec l’Association des Cliniques Privées de Côte d’Ivoire (ACPCI).

Le Président de l’ASA-CI, Monsieur Mamadou G.K Koné a remercié l’ensemble des acteurs lors de son discours de clôture. Il a rappelé la nécessité d’inventer un nouveau modèle d’assurance maladie qui rende l’ancien obsolète. De nombreuses résolutions ont été adoptées en vue d’améliorer le secteur et de fluidifier les échanges notamment au travers de solutions de mutualisation et d’infrastructures technologiques performantes devant soutenir l’écosystème.

Monsieur Mamadou G.K. Koné a rappelé l’importance des chantiers ouverts à l’issue de ces états généraux. L’objectif pour l’ASA-CI est de faire du secteur de l’assurance un écosystème efficace. C’est un sentiment de satisfaction global qui ressort de ces échanges. Les différentes parties ont au cours de ces échanges dynamiques et de débats intenses analysé en profondeur les problématiques du secteur. Un comité de suivi et de mise en œuvre des résolutions issues des Etats généraux de l’assurance santé intégrant toutes les parties prenantes sera également mis en place.